Accueil
 SOINS VISAGE
 SOINS CORPS
 SOINS CHEVEUX
 SOINS MAINS & PIEDS
 L'ART DU BAIN
 HUILES & EAUX FLORALES
 LES PARFUMS
 NOTES AMBRÉES
 NOTES FLEURIES
 NOTES VERTES
 NOTES EPICEES
 SENTEURS MAISON




NOTES FLEURIES
NOTES AMBRÉES
NOTES VERTES
NOTES EPICEES

Chaque création d’un parfum à l’ancienne Senteurs de Fée a toujours été un événement. De mes années d’aventures partagées avec Claire* lorsqu'elle était à la manoeuvre, le rituel est resté le même.

Durant des mois les étagères se remplissent de fioles, de pots, d’annotations collées sur les fioles, personne ne doit toucher à quoi que ce soit, je m’approche, je respire, je rebouche, je repars, j’attends. Puis commencent  les premiers assemblages. Vient ensuite le temps de la confrontation entre le rêve et la réalité olfactive et c’est l’insatisfaction, rarement réussie du premier coup, en fait jamais ! Donc le doute, d’autres essais, puis du vivre avec.. Et un jour, je suis sûre, je suis au plus près de mon rêve. C’est tout petit, c’est dans une seule fiole, et c’est le futur jus ! Je deviens fébrile, joyeuse et déjà impatiente. La quantité nécessaire de matières premières arrive à l’atelier. Les mélanges, les macérations commencent. Le temps fait son œuvre, nous surveillons cela de très près. Le nouveau jus dort dans nos fûts, il mûrit, il se décante. Nous purifions la matière, et laissons de nouveau reposer le tout pendant des mois comme pour un grand vin. Un jour c’est la récompense, on met en flacon. Ce jour là, l’atelier embaume. Je suis soûle de fragrances comme une belle abeille repue.

Claire Fillon : psy olfactive, spécialiste des odeurs, des senteurs et de leurs caractérologies